Logiciels libres

Logiciels libres

Tout comme la disponibilité des données de la recherche, l’ouverture des codes utilisés pour produire ou exploiter celles-ci est, dans l’optique de la réutilisabilité et de la reproductibilité, un enjeu central de la science ouverte.

Dans le cadre de sa feuille de route pour la science ouverte (https://u-paris.fr/science-ouverte/logiciel-recommandations/), Université Paris Cité s’engage à promouvoir le logiciel libre dans les projets de recherche et de soutien à la recherche ; et à soutenir le programme Software Heritage (https://www.softwareheritage.org/), plateforme d’archivage de logiciels pour la conservation, le référencement et le partage des codes sources.

La plateforme OPUS pour sa part, repose principalement sur deux logiciels libres de l’initiative Public Knowledge Project (PKP) : Open Journal System (OJS) pour les revues, et Open Monograph Press (OMP) pour les livres.

OPUS soutient l’initiative Public Knowledge Project, et ses développeurs prennent une part active aux évolutions des logiciels libres OJS et OMP, par ailleurs largement adoptés par les éditeurs impliqués dans la science ouverte.

Ces logiciels permettent la mise en œuvre de l’évaluation par les pairs, et la diffusion des formats électroniques. L’interface accessible aux auteurs et auteures leur garantit la transparence et la traçabilité du traitement de leur manuscrit.

OPUS assure la formation des porteurs et porteuses de projets éditoriaux publiés par la plate-forme à ces outils, ainsi que le support à l’utilisation.

OPUS organisait, le 19 septembre 2023, une journée d'étude autour des logiciels de PKP. Retrouvez les supports des présentations sur la page Sciencesconf : https://opus2023.sciencesconf.org/

Public Knowledge Project propose différents tutoriels pour l'utilisation d'Open Journal Systems (OJS), voir par exemple :

Et sur le rôle des intervenants de la chaîne éditoriale : https://pkpschool.sfu.ca/publishing-workflow-courses/